Liste des produits de la marque One Plus

Avec quelques années d’ancienneté à peine, le chinois OnePlus a réussi à se développer dans de nombreux pays du monde pour y vendre ses smartphones. L’histoire de l’entreprise est indéniablement liée à celle d’Oppo, chez qui Pete Lau travaillait en tant avant de fonder la marque OnePlus.

L’histoire de OnePlus

En 2013, Pete Lau décide de quitter son poste actuel pour se concentrer sur la création de OnePlus, qui voit le jour durant le mois de novembre, aux côtés de Carl Pei. Il démissionne donc de chez Oppo, autre constructeur téléphonique chinois chez qui il opérait en tant que vice-président de l’entreprise. À l’époque, la société qu’il fonde compte six employés et la réduction des coûts est au centre des préoccupations.

À peine un an après, en avril 2014, la marque chinoise dévoile son premier smartphone sous le nom de OnePlus One. La firme indique alors que son téléphone sera accessible via invitation seulement, une méthode qui lui permet de ne pas prendre trop de risque pouvant impacter la suite des événements.

Néanmoins, l’entreprise de Pete Lau est rapidement rattrapée par l’Autorité de surveillance des marchés de Shenzhen, qui accuse OnePlus de diriger un actionnaire institutionnel du nom de… Oppo. Par conséquent, cela signifie que l’entreprise de Pete Lau ferait office de filiale de ce dernier, mais sans que ce lien ne soit clairement défini et transparent.

Très vite, OnePlus réagit publiquement en annonçant qu’il s’agit là d’une erreur et d’une confusion entre les deux entités. L’entreprise déclare ainsi, entre autres que « comme dit depuis le début, OnePlus est une entité à part qui partage des investisseurs communs avec Oppo ». Selon elle, il y a deux Oppo, un point qui a contribué à la diffusion d’un message trompeur : « L’un de ses investisseurs [de OnePlus] est Oppo Electronics. Il s’agit d’une société d’investissement et n’est pas la même chose que Oppo Mobile ». Néanmoins, il est intéressant de rappeler que les deux entreprises chinoises sont liées par la même maison mère, c’est-à-dire BBK Electronics, qui est également en charge de Vivo (également constructeur de smartphones).

À la fin de l’année 2014, OnePlus affirme qu’il a vendu pas moins d’un million d’exemplaires de son premier smartphone pour un chiffre d’affaires de 300 millions de dollars. Les chiffres sont prometteurs pour la suite, si bien que la firme en tire parti comme elle le peut.

Depuis cette année, OnePlus a dévoilé de nombreux smartphones qu’elle continue de commercialiser dans plusieurs pays du monde, soit pas moins d’une quarantaine à ce jour. Parallèlement, la marque chinoise ouvre un peu son champ d’application en se lançant vers la conception d’un casque et d’écouteurs audio.

Si OnePlus a connu quelques petites polémiques liées à des tests qu’elle aurait faussés, l’entreprise chinoise est bien loin de la réputation de Huawei, pourtant né dans le même pays. Là où ce dernier suscite la méfiance de nombreux pays occidentaux, OnePlus continue de commercialiser ses mobiles sans crainte à des tarifs raisonnables et moindres que ceux de son concurrent. En septembre dernier, la société de Pete Lau était considéré comme le quatrième plus gros vendeur de smartphones en Europe.

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche