Liste des produits de la marque Apple

Apple fait partie des entreprises du secteur de la technologie les plus cotées au monde. Depuis sa création, la marque à la pomme se concentre sur des produits hardware tels que les ordinateurs comme les iMac et les MacBook, les iPod, les iPhone et les iPad. Depuis, Apple se tourne aussi vers les services depuis quelques années, majoritairement représenté par son service de streaming musical Apple Music.

L’histoire d’Apple

Apple naît en 1976 de la rencontre entre Steve Jobs, Steve Wozniak et Ronald Wayne. D’abord créée en le 1er avril à Palo Alto en Californie avec un contrat de partenariat, elle dvient une société près d’un an plus tard, à la date du 3 janvier 1977. À l’époque, c’est Wayne qui crée le premier logo de la firme en représentant Isaac Newton appuyé contre un arbre.

Très vites, les trois fondateurs d’Apple s’attellent à la création de ce qui sera le premier ordinateur de la marque, un dispositif principalement composé d’une carte avec des circuits imprimés. Après plusieurs complications, l’Apple Computer se vendra finalement en 50 exemplaires vendus pour un total d’environ 8 000 dollars de bénéfices. Néanmoins, Ronald Wayne quitte l’entreprise peu après sa création avec 800 dollars en poche, ne croyant pas en son avenir. Le succès du premier produit conforte Jobs dans sa volonté d’étendre les activités de l’entreprise encore particulièrement jeune.

Néanmoins, le pari est tenu, la petite entreprise change son logo pour une pomme arc-en-ciel et se tourne désormais vers la conception de l’Apple II. De son côté, Jobs cherche des investisseurs tandis que Wozniak se penche sur la création de l’ordinateur. Dévoilé en avril 1977, l’Apple II remporte rapidement un franc succès au point que la marque à la pomme se tourne vers trois nouveaux produits dès 1979.

Dès lors, Steve Jobs et Steve Wozniak préparent l’arrivée de l’Apple Lisa, l’Apple III et du Macintosh. Dévoilé en 1980, l’Apple III est le premier réel échec de l’entreprise, qui semble s’être mélangée les pinceaux avec des problématiques techniques et de communication.

Malgré ce contexte, Apple entre en Bourse le 12 décembre 1980. Jobs possède alors 7,8 millions, tandis que Wozniak en a 4 millions. Tous deux deviennent millionnaires, l’introduction en Bourse est un succès.

Considéré comme le premier ordinateur avec une interface graphique et une souris, l’Apple Lisa sort la même année, mais est un échec. Son prix de 9 995 dollars a certainement contribué à sa difficulté à séduire les utilisateurs. Le projet est alors retiré à Steve Jobs, qui se tourne alors vers le Macintosh qu’il lance en 1984 avec un spot télévisé particulièrement séduisant. Le projet est succès et les commandes pour les ordinateurs vendus 2 495 dollars sont positives.

Un an plus tard, le Macintosh n’empêche pas un conflit qui oppose John Sculley, président et CEO d’Apple, -qui a quitté Pepsi pour rejoindre l’entreprise en 1983-, à Steve Jobs. Ce dernier quitte l’entreprise en 1986 aux côtés de cinq autres employés de l’entreprise pour créer NeXT. 10 ans plus tard, l’entreprise est rachetée par Apple et Jobs fait son retour alors que l’entreprise est en plein déclin. Il devient d’abord conseiller puis CEO par intérim.

De 1998 à 2002, Apple sort de nombreux produits qui connaîtront un franc succès, à l’exemple de l’iMac, de Mac OS X, de l’iPod et de l’iPhone. En 2011, Steve Job prend ses distances avec l’entreprise en raison d’un cancer du pancréas dont il succombera la même année en octobre. C’est Tim Cook, déjà en charge du poste du CEO, qui succédera à l’homme qui a certainement marqué le plus l’histoire de l’entreprise américaine.

En 2018, Apple devient la première entreprise au monde à atteindre une capitalisation boursière de plus de 1 000 milliards de dollars. Elle sera ensuite rejointe quelques mois plus tard par Amazon.